Tania Rosa Graf – Hypnose

a
M

Tania Rosa Graf – HYPNOSE

Que se passe-t-il quand on est en état d’hypnose ?

L’état hypnotique est caractérisé par une détente profonde qui permet un travail de remise en équilibre psychique. On fait appel à l’inconscient qui aide à transformer nos représentations conscientes limitantes.

L’hypnose est une pratique à laquelle nombre d’entre nous font appel pour régler petits et grands maux du quotidien. Pour celles et ceux qui n’ont pas encore eu l’opportunité de découvrir cette technique, voici un récapitulatif de ce qu’il se passe lorsque vous êtes hypnotisés.

 

L’apaisement des pensées

 

Par l’hypnose, c’est le conscient, rationnel et analytique, que nous mettons de côté. Il produit la plupart de nos pensées, le faire passer au second plan les calme presque instantanément et laisse la place à notre inconscient, qui lui s’exprime par images, flashs, sensations. Le but en faisant appel à notre inconscient, c’est d’avoir accès aux zones qui gèrent les comportements automatiques et ancrés dont nous n’arrivons pas à nous défaire. Attention ! Ne croyez pas pour autant que nous ne sommes pas conscient·es sous hypnose. Le conscient n’est pas éteint, il est bien présent, mais moins actif (ou d’une manière différente) que d’ordinaire.

 

Le recentrage sur soi et une écoute amplifiée de nos sensations

 

Pour la plupart d’entre nous, la majorité des pensées que nous avons dans une journée est dirigée sur le monde extérieur plutôt que sur nous. Le fait de les apaiser crée alors un phénomène de reconnexion à soi. En effet, sous hypnose, tout ce qui nous est externe semble lointain et nous nous rapprochons de nos ressentis. Il arrive souvent d’être tellement absorbé dans ce voyage intérieur, que seule la voix du praticien-ne nous relie encore à notre réalité consciente. Si la plupart du temps, nous nous rendons compte de la taille et des limites de notre corps, cela devient totalement abstrait sous hypnose. En effet, il n’est pas rare de sentir son corps sans vraiment réussir à en cerner la frontière nette. C’est aussi une approche qui place l’individu au centre d’un système : son corps, son esprit, son environnement, ses proches, et qui part du principe que tout est en étroite collaboration pour créer un fonctionnement propre à chacun.

 

L’augmentation de la suggestivité et de la flexibilité mentale

 

C’est là l’intérêt principal de faire de l’hypnose : être plus réceptif·ve envers nos objectifs. Quand nous sommes en état d’hypnose, notre cerveau est beaucoup plus enclin à modifier des comportements qui nous dérangent. La modification de son fonctionnement habituel, permet au cerveau de créer de nouvelles associations d’idées, de classer les apprentissages, de débloquer des émotions, de modifier ses perspectives et de réparer des blessures créées par des chocs émotionnels. En effet, grâce à des techniques d’hypnose, les suggestions, métaphores et autres évocations, viennent se glisser dans votre subconscient, dans votre subjectivité, pour lui donner la possibilité de s’adapter différemment et durablement.

 

Le développement de notre imagination

 

Lorsque nous sommes sous hypnose, la plupart des outils activent notre imaginaire et sont basés sur la visualisation et l’amplification de nos perceptions sensorielles. Le conscient, et donc le rationnel, étant mis de côté, c’est bien notre créativité et nos intuitions qui prennent le dessus. Il s’agit de la même créativité qui nous permet de rêver chaque nuit (même si nous ne nous en souvenons pas toujours). Ainsi, par l’hypnose, nous avons beaucoup plus de facilité que d’ordinaire à modifier nos façons de penser ou à trouver des solutions là où tout nous semblait sans issue quelques minutes auparavant. Dans cet état, votre inconscient va pouvoir s’exprimer et prendre la première place en vous, ce qui permettra de faire émerger de nouvelles idées, des impressions, des sentiments, qui seront très utiles pour le travail de compréhension (en cela qu’ils « remontent » à la conscience et peuvent donc être analysées et classés par la suite). C’est comme un travail de « digestion » des émotions et d’intégration des apprentissages.

 

La re-découverte de nos émotions enfouies et de nos ressources profondes

 

Enfin, se reconnecter à soi induit d’aller puiser dans nos ressources internes. Il est donc très fréquent d’observer une recrudescence de nos émotions que nous pensions pourtant bien enfouies. En effet, il s’agit souvent d’émotions difficiles que nous avons sagement mises de côté pour qu’elles ne créent pas trop de vagues dans notre vie. Si cela peut sembler parfois désagréable d’aller puiser dedans, elles sont en réalité la source de beaucoup de nos maux actuels que nous ne parvenons pas à régler. Vivre et traiter ces émotions permettent non seulement une libération, mais aussi la mise en place d’une réelle avancée.

D’autres phénomènes peuvent se produire lorsque nous sommes hypnotisé·es, mais ceux présentés ci-dessus sont un dénominateur commun à toute séance. Quant aux autres, ils varient selon le praticien, mais aussi selon votre état d’esprit et de ce que vous avez envie de vivre sous hypnose.

Autres articles dans la même thématique :

L’hypnose et le temps

Le temps est une notion étrange. Son étrangeté tient surtout à la relation que nous entretenons avec lui. Il ne se passe pas un jour sans que nous ne le prenions en compte. Nous le mesurons à l’aide d’outils, mais nous ne pouvons pas le voir… Scientifiques et...

Dissonance cognitive : quand il y a quelque chose qui coince

Connaissez-vous le concept de dissonance cognitive ? En psychologie sociale, la dissonance cognitive désigne la tension qu'une personne ressent lorsqu'un comportement entre en contradiction avec son système de pensées, ses idées, ses valeurs ou ses croyances. Les...

Qu’est-ce que l’hypnose ericksonnienne ?

L'hypnose thérapeutique est une discipline qui permet d’accéder au réservoir de ressources inconscientes de chaque individu. Ainsi, grâce aux nombreux outils à disposition du praticien, ce dernier devient un accompagnateur dans le processus du changement et de...